Le battement des coeurs.

Pour me faire plaisir et au cas où ça vous ferait pareil, voici une chanson de XTC, extraite de « Mummer », qui reste un de mes albums préférés du groupe. Quand ça va pas trop, j’ai quelques chansons en réserve, dont celle-ci. Selon moi, le rôle des artistes est de nous aider à vivre mieux, si possible. Faut bien qu’il méritent leur pognon, après tout.

Andy Partridge est un auteur-compositeur paradoxal, dégoûté par l’industrie de la musique alors qu’il en vit (il n’est pas le seul), et qui revendique son athéisme tout en célébrant en permanence (quand il n’est pas trop fâché) la Création, l’amour et la vie. L’album « Skylarking » en est l’exemple ultime, en plus d’être parfait, faute d’un mot plus juste. Outre ses oeuvres les plus « sérieuses », il n’est jamais aussi bon que quand il se lâche, comme par exemple dans le « Psonic Psunspot » des Dukes of Stratosfear, un grand moment avec l’inestimable contribution de son complice Colin Moulding, comme toujours.

Ceci n’est probablement pas sa « meilleure » chanson, dans le sens où il en a, comme je le disais, d’autres bien plus abouties – on peut dire sans exagérer qu’il a créé des dizaines de mini-chef-d’oeuvres – et on pourra trouver le texte un peu mièvre. Ce qui n’est pas grave, tant que ça fait du bien.

Est-ce que tu sais quel bruit te réveille?
Te tire de ton lit tous les matins?
Il vient des montagnes les plus lointaines
Il vient de dedans ta tête

Tu as entendu
Tu as entendu le son le plus fort de ce monde et de tous ceux que tu peux imaginer
Plus fort que celui des tanks sur l’autoroute
Plus fort que celui des bombardiers en vol
Plus fort que les bruits de haine
Il nous fait quitter en dansant la nuit la plus sombre, le rythme de l’amour
Entraîné par le battement des coeurs

Et savais-tu que tu détiens ce pouvoir?
Il martèle est ne cesse jamais
N’en fais jamais mauvais usage
Il ne joue que de bonnes musiques

Tu as entendu
Tu as entendu le son le plus fort de ce monde et de tous ceux que tu peux visiter
Plus fort que celui des tanks sur l’autoroute
Plus fort que celui des bombardiers en vol
Plus fort que les bruits de haine
Il nous fait quitter en dansant la nuit la plus sombre, le rythme de l’amour
Entraîné par le battement des coeurs

Car un coeur sans amour est une chanson sans paroles
Et un air que personne n’écoute
Alors ton coeur doit aimer et tu verras que tu brilles
Comme la pluie sur les feuilles, tu reluiras

Tu as entendu
Tu as entendu le son le plus fort de ce monde et de tous ceux que tu peux imaginer
Plus fort que les pensées des dictateurs
Plus fort que celui du ferraillement des glaives
Plus fort que celui des fusils qu’on recharge
Plus fort que les cris des seigneurs de guerre
Plus fort que celui des tanks sur l’autoroute
Plus fort que celui des bombardiers en vol
Plus fort que les bruits de haine
Il nous fait quitter en dansant la nuit la plus sombre, le rythme de l’amour
Entraîné par le battement des coeurs


Do you know what noise awakes you
Every morning from your bed
A-coming from the farthest hillside
A-coming from inside your head

You have heard
You have heard the loudest sound
In this and every world you can think of
Louder than tanks on the highway
Louder than bombers in flight
Louder than noises of hatred
Dancing us from darkest night is the rhythm of love
Powered on by the beating of hearts

And did you know you had this power?
Drumming on it always stays
Never try to use it badly
Tunes of good are all it plays

You have heard
You have heard the loudest sound
In this and every world you can visit
Louder than tanks on the highway
Louder than bombers in flight
Louder than noises of hatred
Dancing us from darkest night is the rhythm of love
Powered on the the beating of hearts

For a heart without love is a song with no words
And a tune to which no-one is listening
So your heart must give love and you’ll find that you shine
Like the rain on the leaves you’ll be glistening

You have heard
You have heard the loudest sound
In this and every world you can think of
Louder than thoughts of dictators
Louder than rattling swords
Louder than loading of rifles
Louder than screaming warlords
Louder than tanks on the highway
Louder than bombers in flight
Louder than noises of hatred
Dancing us from darkest night is the rhythm of love
Powered on the the beating of hearts

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s