Des médecins et des scientifiques écrivent à l’Agence Européenne des Médicaments pour mettre en garde contre les dangers du vaccin COVID-19 une troisième fois.

Source. Voici le troisième courrier adressé par Doctors for Covid Ethics à l’EMA.

Le premier est ici, le deuxième ici.

Des médecins et des scientifiques écrivent à l’Agence Européenne des Médicaments pour mettre en garde contre les dangers du vaccin COVID-19 une troisième fois

Avant le vote du certificat vert européen (passeport vaccinal) au Parlement européen le 28 avril, les experts avertissent que les symptômes cardinaux de la thrombose du sinus veineux cérébral (TVC) dominent la liste des effets indésirables des vaccins COVID-19

Doctors for Covid Ethics 24 avril, temps de lecture 4 minutes

À l’attention personnelle urgente d’Emer Cooke, directeur exécutif de l’Agence Européenne des Médicaments

Emer Cooke, directeur exécutif, Agence Européenne des Médicaments, Amsterdam, Pays-Bas, 20 avril 2021

PAR EMAIL UNIQUEMENT

Chers Messieurs / Mesdames,

À L’ATTENTION PERSONNELLE URGENTE D’EMER COOKE, DIRECTEUR EXÉCUTIF DE L’AGENCE EUROPÉENNE DES MÉDICAMENTS

L’Agence Européenne des Médicaments et les personnes qui travaillent pour cet organisme de contrôle, dont vous êtes le directeur exécutif, ont été mises en demeure par Doctors for Covid Ethics le 1er avril 2021.

Nous notons vos itérations à la presse depuis cette date.

Nos préoccupations concernant les vaccins génétiques ne se limitent pas à celle d’Astra-Zeneca, mais à tous les vaccins génétiques COVID-19, à savoir ceux d’Astra-Zeneca, Pfizer, Moderna et Johnson & Johnson.

1a. Notre préoccupation la plus sérieuse concernant TOUS les vaccins géniques est que vous donnez l’impression que la thrombose du sinus veineux cérébral (CVST) est un événement indésirable très rare. En fait, le contraire est probablement vrai. Les symptômes cardinaux de CVST dominent la liste des effets indésirables:

maux de tête intenses

nausée et vomissements

altération de la conscience

troubles de la parole

troubles de la vision

une déficience auditive

paralysie à des degrés divers à divers endroits

perte de contrôle moteur (y compris une perte si grave que les victimes présentent des symptômes identiques de la chorée de Huntington).

Il est impératif qu’une attention médicale appropriée soit accordée à chaque personne qui présente l’un des symptômes ci-dessus.

Il incombe à l’Agence Européenne des Médicaments de diffuser les informations ci-dessus aux médecins et aux autorités responsables.

1b. Une autre préoccupation sérieuse est que vous n’avez pas du tout fait allusion à la formation de «caillots» périphériques.

Il est évident que la formation de «caillots» dans les veines profondes des jambes et des bras peut entraîner une embolie pulmonaire potentiellement mortelle.

1c. En outre, la formation de thrombus dans les petits vaisseaux des poumons peut conduire à un tableau clinique ressemblant à une pneumonie atypique.

1d. En outre, il est d’une importance vitale de comprendre que l’un quelconque des 1a. 1b. 1c. ou toute combinaison de ceux-ci peut conduire via atteinte tuberculinique [NdT. « consumption » en anglais, autre appellation de la tuberculose] de facteurs de coagulation au tableau clinique de la coagulation intravasculaire disséminée (CID) qui est en fait caractérisée par des événements hémorragiques massifs dans la peau et dans d’autres organes du corps.

Il est impératif que tous les diagnostics ci-dessus soient activement recherchés et que tous les cas présentant des symptômes compatibles avec l’un de ces diagnostics soient correctement enregistrés en tant qu’événements indésirables liés au vaccin.

1e. En outre, les effets indésirables à long terme, en particulier le danger de facilitation de l’infection par les anticorps de la maladie et les effets indésirables des vaccinations ultérieures sont impossibles à prédire.

L’Agence Européenne des Médicaments, en tant que régulateur des vaccins pour près de 450 millions de personnes dans 27 États membres de l’Union Européenne, doit informer le public et les autorités compétentes de cette question extrêmement importante.

2. Nous pensons que le nombre de décès dus aux vaccins génétiques que vous avez admis publiquement ne représente qu’un petit pourcentage du nombre réel de décès dus aux vaccins géniques.

3. En ce qui concerne 2. nous soupçonnons que les certificats de décès sont falsifiés, volontairement ou involontairement, en particulier lorsque

4. les autopsies ne sont pas effectuées et

5. lorsque les «lois» entourant la crémation (qui constitue une destruction de preuves dans le contexte actuel de la commission de grands crimes) ont été dangereusement assouplies (3. 4. et 5. selon la loi sur le coronavirus 2020 et la législation équivalente dans le monde) et

6. en particulier au vu du silence assourdissant des 3. 4. et 5. des coroners et des pathologistes du monde entier.

Vous comprendrez que ce cocktail potentiellement mortel est de la plus haute importance, notamment au vu des nombreuses mesures coercitives graves employées sur les populations psychologiquement traumatisées dans le monde pour prendre des vaccins géniques qui ne sont pas sûrs, qui ne sont pas efficaces et qui ne sont pas nécessaires.

Nous vous avons déjà signalé de multiples violations flagrantes du Code de Nuremberg concernant l’expérimentation médicale humaine.

Dans ce contexte, nous vous demandons de divulguer toutes les données que vous détenez et/ou pourriez obtenir sur:

1) les effets des vaccins géniques sur la fertilité chez les femmes en âge de procréer et chez les hommes

2) le nombre d’incinérations effectuées depuis le 8 décembre 2020 inclus et le nombre d’inhumations depuis le 8 décembre 2020 inclus de ceux enregistrés comme décédés du COVID-19 sur leurs certificats de décès, pas nécessairement dans l’Union européenne

3) la justification médicale de l’intervalle entre les deux injections de Pfizer étant porté, avec un délai d’annonce très court, de 3 semaines à 12 semaines, malgré les protestations de Pfizer selon lesquelles ils ne possédaient des données que pour un intervalle de trois semaines

4) la justification médicale du «mélange et appariement» de différents vaccins géniques et

5) la justification médicale pour priver les receveurs de vaccins géniques, dans au moins un État membre de l’Union européenne, de savoir quel vaccin génique ils ont reçu.

Dans l’attente de vous lire.

Nous nous réservons le droit de publier cette communication par e-mail à tout moment.

Cet e-mail est copié à l’avocat Reiner Fuellmich et à d’autres avocats, à Charles Michel, Président du Conseil de l’Europe, à Ursula von der Leyen, Présidente de la Commission Européenne, et à cinq membres de votre personnel.

Recevez nos salutations distinguées,

Doctors for Covid Ethics


Doctors and Scientists Write to the European Medicines Agency, Warning of COVID-19 Vaccine Dangers for a Third Time

Ahead of European Green Certificate (vaccine passport) vote in the European Parliament on April 28, the experts warn that cardinal symptoms of cerebral venous sinus thrombosis (CVST) dominate the list of adverse reactions to COVID-19 vaccines

Doctors for Covid Ethics4 days ago·4 min read

For the urgent personal attention of Emer Cooke, Executive Director of the European Medicines Agency

Emer Cooke, Executive Director, European Medicines Agency, Amsterdam, The Netherlands, 20 April 2021

BY EMAIL ONLY

Dear Sirs/Mesdames,

FOR THE URGENT PERSONAL ATTENTION OF EMER COOKE, EXECUTIVE DIRECTOR OF THE EUROPEAN MEDICINES AGENCY

The European Medicines Agency and those persons who work for that regulatory body, of which body you are Executive Director, were put on notice by Doctors for Covid Ethics on 1 April 2021.

We note your iterations to the press since that date.

Our concerns re the gene-based vaccines are not confined to that of Astra-Zeneca, rather to all the COVID-19 gene-based vaccines, namely those of Astra-Zeneca, Pfizer, Moderna and Johnson & Johnson.

1a. Our most serious concern re ALL the gene-based vaccines is that you convey the impression that cerebral venous sinus thrombosis (CVST) is a very rare adverse event. In fact the opposite is probably true. The cardinal symptoms of CVST dominate the list of adverse reactions:

piercing headache

nausea and vomiting

impaired consciousness

impaired speech

impaired vision

impaired hearing

paralysis of varying degrees in various locations

loss of motor control (including such severe loss that victims mimic the symptoms of Huntington’s Chorea).

It is imperative that proper medical attention is given to every individual who presents with any of the above symptoms.

It is the indirigible duty of the European Medicines Agency to disseminate the above information to medical doctors and responsible authorities.

1b. A further serious concern is that peripheral “clot” formation is not alluded to by you at all.

It is evident that “clot” formation in the deep veins of the legs and arms can lead to life-threatening pulmonary embolism.

1c. Further, thrombus formation in the small vessels of the lungs can lead to a clinical picture resembling atypical pneumonia.

1d. In addition, it is vitally important to understand that any one of 1a. 1b. 1c. or any combination of these can lead via consumption of coagulation factors to the clinical picture of disseminated intravascular coagulation (DIC) which is actually characterised by massive bleeding events into the skin and into other organs of the body.

It is imperative that all the above diagnoses are actively searched for and that all cases displaying symptoms consistent with any of these diagnoses are recorded properly as adverse vaccine-related events.

1e. Furthermore, long term adverse effects, in particular the danger of immune dependant enhancement of disease and adverse effects of subsequent vaccinations are impossible to predict.

The European Medicines Agency, as the regulator re vaccines for almost 450 million people across 27 European Union member states, must inform the public and the relevant authorities of this profoundly important issue.

2. We believe that the number of deaths due to the gene-based vaccines to which you have publicly admitted is but a small percentage of the actual number of deaths due to the gene-based vaccines.

3. With regard to 2. we suspect that death certificates are being falsified, whether wittingly or unwittingly, particularly when

4. post-mortems are not being performed and

5. when the “laws” surrounding cremation (which constitutes destruction of evidence in the present context of the commission of great crimes) have been dangerously relaxed (3. 4. and 5. as per the Coronavirus Act 2020 and equivalent legislation worldwide) and

6. particularly in view of the deafening silence re 3. 4. and 5. from coroners and pathologists worldwide.

You will understand that this potentially lethal cocktail is of the highest importance, particularly in view of the numerous serious coercive measures being employed on psychologically traumatised populations worldwide to take gene-based vaccines which are not safe, which are not effective and which are not needed.

We have previously made you aware of multiple gross violations of the Nuremberg Code re human medical experimentation.

With this background, we ask that you disclose all data which you hold and/or could obtain on:

1) the effects of the gene-based vaccines on fertility in women of child bearing age, and in men

2) the number of cremations performed since and including 8 December 2020 and the number of burials since and including 8 December 2020 of those recorded as having died from COVID-19 on their death certificates, not necessarily in the European Union

3) the medical justification for the interval between the two Pfizer injections being increased at short notice from 3 weeks to 12 weeks, despite protests from Pfizer that they only possessed data for a three week interval

4) the medical justification for “mixing and matching” of different gene-based vaccines and

5) the medical justification for depriving recipients of the gene-based vaccines, in at least one European Union member state, of knowledge of which gene-based vaccine they have received.

We look forward to hearing from you.

We reserve the right to publish this email communication at any time.

This email is copied to the lawyer Reiner Fuellmich and other lawyers, to Charles Michel, President of the Council of Europe, to Ursula von der Leyen, President of the European Commission, and to five members of your staff.

Yours faithfully,

Doctors for Covid Ethics

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s