Nouvelle intervention du Dr Peter McCullough (extrait).

Merci pour le clip sonore à John, Adam et aux producteurs de No Agenda n°1358.

Je viens de découvrir la vidéo sur Bitchute, c’est un échange entre le Dr McCullough et Reiner Fuellmich. Je vous en livre un extrait – et l’intégralité dès que possible.

Le Dr McCullough (son interview du 19 mai est intégralement traduite ici) dit – encore une fois – exactement la même chose à propos des chiffres du VAERS que ce qu’expliquait un complotiste lanceur d’alerte, Del Bigtree, que j’avais publié en début de cet article. Il en dit encore bien davantage dans le reste de l’interview.

J’ajoute brièvement qu’on ne parle encore pour l’instant que des morts causées par les effets secondaires directs de ces produits. Si le phénomène de facilitation de l’infection par anticorps et/ou de déficit immunitaire par anticorps non-immunisants (reportez-vous à mes nombreux autres articles sur ce blog, les traductions d’articles de médecins) se déclenchent cet hiver, on est effectivement partis pour ce que les médias américains nomment poétiquement « a rough winter » – sauf qu’eux vous expliquent évidemment que c’est parce qu’il n’y a pas assez de personnes « vaccinées ».

Pour info, le Dr Judy Mikovits et le Dr Sherri Tenpenny (je traduirai, si je trouve le temps, leurs très intéressantes conférences dont les vidéos sont ici) prévoient entre 25 et 30 millions de morts aux USA dans les deux ans à venir. En attendant, il se passe des choses étranges dans les entreprises pétrolières, si vous ne l’avez pas encore lu.

Source de la vidéo originale.

Interview du Dr Peter McCullough (extrait)

Traduction

Dans ce programme, il n’y a pas de comité des événements critiques, il n’y a pas de conseil de surveillance de la sécurité des données et il n’y a pas de comité d’éthique humaine. Ces structures sont obligatoires pour toutes les grandes investigations cliniques. Et donc le mot qui convient vraiment pour ce qui se passe est malfaisance, méfait par ceux en position d’autorité. Et sans aucune mesure de sécurité en place, vous pouvez voir ce qui se passe lors de l’administration… Fondamentalement, c’est la plus grande application d’un produit biologique avec la plus grande morbidité et mortalité dans l’histoire de notre pays. Nous sommes à plus de 5.000 décès comme vous le savez et, je pense, à 15.000 hospitalisations. Dans l’UE, c’est plus de 10.000 décès. Nous travaillons avec le Center for Medicaid Services, les données du CMS, et nous avons un assez bon indice qui montre que le nombre réel est 10 fois supérieur. Il est 10 fois supérieur.

Nous savions grâce aux données de Harvard en 2016 que le Vaccine Adverse Event Reporting System (VAERS) ne rapporte qu’environ 10 % de ce qui se passe réellement, nous avons donc dû obtenir une autre source de données. Et nous avons des informateurs. Nous avons maintenant un lanceur d’alerte au sein du CMS, nous avons deux lanceurs d’alerte au sein du CDC. Et ceux-ci sont en action en ce moment afin de sortir l’information. Ce serait donc un facteur de 10. Nous pensons que nous avons 50.000 morts américains. 50.000. Nous avons donc en fait plus de décès par jour dus au vaccin que certainement, ceux dus à la maladie virale.


Transcription originale

With this program, there is no critical event committee, there is no data safety monitoring board and there’s no human ethics committee. Those structures are mandatory for all large clinical investigations. And so the word that’s really used for what’s going on is malfeasance, wrongdoing by those in position of authority. And without any safety measures in place, you can see what’s going on when administering… Basically it’s the largest application of a biological product with the greatest amount of morbidity and mortality in the history of our country. We are at over 5,000 deaths as you know, I think 15,000 hospitalizations. In the EU, it’s over 10,000 deaths. We are working with the Center for Medicaid Services, CMS data, and we have a pretty good lead that the real number is 10 fold. It’s 10 fold.

We knew from data from Harvard in 2016 that the Vaccine Adverse Event Reporting System only reports about 10 percent of what’s really going on so we had to get another data source. And we have inside people. We have now a whistle blower inside the CMS, we have two whistle blowers within the CDC. And those are being developed right now in order to get this out. So we’re looking at 10x. We think we have 50,000 dead Americans. 50,000. So we actually have more deaths due to the vaccine per day than certainly the viral illness.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s