Un rapport du gouvernement britannique admet que 23,5 millions de personnes en Angleterre n’ont PAS reçu une seule dose du vaccin Covid-19.

Je commence ici une série de quatre articles orientés chiffres. Depuis le début de cette guerre, la distorsion des chiffres et une tactique prévalente. Il y a une raison à ça, autre que la simple manipulation, sur laquelle je reviendrai dans l’article qui viendra après les trois suivants.

On parle dans l’article ci-dessous des chiffres bidouillés du nombre de vaccinés au Royaume-Uni. Comme souvent sur The Exposé, l’auteur manque un peu de rigueur puisque le nombre de personnes éligibles au « vaccin » est en fait de 15,3 millions – c’est d’ailleurs dit dans l’article. Quoiqu’il en soit, la manoeuvre ici consiste à faire passer les non-injectés pour une minorité dangereuse alors que c’est l’inverse qui est vrai. Nous sommes très nombreux et nous représentons une forme de salut pour l’ensemble de la communauté. Ne perdons jamais ça de vue.

Dernière minute, à confirmer: on me signale qu’un document fuité démontre une manoeuvre identique en France. On peut imaginer que c’est le cas dans d’autre pays – notamment les Etats-Unis, où la réalité du terrain, notamment dans les emplois du secteur médical, ne colle pas aux chiffres annoncés. Toujours en France et dans le secteur médical également, on me dit que – tenez-vous bien – le personnel injecté n’a pas droit au congé maladie en cas de Covid. Encore un exemple de la « logique » prévalente: les injectés n’ont pas le Covid même quand ils ont le Covid et les non-injectés ont le Covid même quand ils n’ont pas le Covid. Jusqu’où descendront-ils? Ils descendront aussi bas que nous les laisserons descendre: on parle maintenant d’isolation de tous les non-vaccinés en France.

Source.


Traduction

Un rapport du gouvernement britannique admet que 23,5 millions de personnes en Angleterre n’ont PAS reçu une seule dose du vaccin Covid-19.

The Exposé, 17 décembre 2021

Pendant des mois, le public britannique a été trompé par des récits selon lesquels il n’y aurait que 5 millions de personnes au Royaume-Uni qui auraient refusé d’accepter l’offre du vaccin Covid-19. Mais aujourd’hui, nous pouvons révéler que c’est un mensonge.

En effet, un rapport officiel du gouvernement britannique prouve que rien qu’en Angleterre, il y a environ 23,5 millions de personnes qui n’ont pas reçu une seule dose de vaccin Covid-19.

C’est en septembre dernier que le public britannique a appris que 5 millions de Britanniques avaient jusqu’à présent refusé les vaccins expérimentaux. Sir Patrick Vallance, conseiller scientifique en chef du Royaume-Uni et ancien président de GlaxoSmithKline, a annoncé lors d’un briefing télévisé sur le Covid-19 qu' »il y a plus ou moins cinq millions de personnes éligibles aux vaccins actuellement et qui n’ont pas été vaccinées ».

Il s’avère que ces « plus ou moins » représentent environ 10,3 millions de personnes supplémentaires rien qu’en Angleterre à la date du 17 décembre 2021, ce qui porte le total des personnes éligibles au vaccin Covid-19 à 15,3 millions, et à 23,5 millions si l’on inclut tous les enfants de moins de 12 ans.

La population de l’Angleterre est d’environ 56 millions d’habitants, et selon « Statista », les chiffres de 2020 montrent qu’environ 3,23 millions d’entre eux sont âgés de 4 ans et moins, et 3,54 millions sont âgés de 5 à 9 ans.

Le site Statista indique également un chiffre d’environ 3,44 millions d’enfants âgés de 10 à 14 ans. Si l’on divise ce chiffre par cinq et qu’on le multiplie par deux, on peut calculer le nombre d’enfants de 10 et 11 ans [NdT. calcul très approximatif] et partant, la population totale de l’Angleterre éligible à une injection Covid-19, c’est-à-dire tous les enfants de plus de 12 ans.

Cette équation donne un total de 1,38 million, donc en Angleterre, il y a environ 8,2 millions d’enfants de moins de 12 ans, et 47,8 millions de personnes éligibles à la vaccination Covid-19.

Ce qui nous amène au rapport de surveillance des vaccins de la semaine 50 de l’Agence de Sécurité Sanitaire du Royaume-Uni (UKHSA – UK Health Security Agency).

L’Agence de Sécurité Sanitaire du Royaume-Uni a récemment remplacé Public Health England et est parrainée par le Département de la Santé et des Soins Sociaux et dirigée par le Dr Jenny Harries.

Dans son Rapport de Surveillance des Vaccins hebdomadaire, elle publie une section sur « l’impact sur la population » des vaccins Covid-19, et il est intéressant de noter qu’au 12 décembre 2021, la prise vaccinale globale en Angleterre pour la dose 1 était de 67,9% et pour la dose 2 de 62,2%.

Le rapport indique aussi clairement que le taux de prise de la dose 3 était de 31,4 %.

L’impact du programme de vaccination sur la population est évalué en tenant compte de la couverture vaccinale, des preuves de l’efficacité du vaccin et des derniers indicateurs de surveillance de la maladie Covid-19.
La couverture vaccinale nous renseigne sur la proportion de la population qui a reçu 1, 2 et 3 doses de vaccins Covid-19. En décembre 2021, la prise vaccinale globale en Angleterre pour la dose 1 était de 67,9% et pour la dose 2 de 62,2%. La prise globale du vaccin en Angleterre chez les personnes ayant reçu au moins 3 doses était de 31,4%. Conformément au déploiement du programme, la couverture est la plus élevée dans les groupes d’âge les plus âgés.
Source – Page 3

Voici comment ces pourcentages se traduisent en termes de population réelle de l’Angleterre –

Comme nous pouvons le voir ci-dessus, selon le rapport de l’Agence Britannique de Sécurité Sanitaire, 32,4 millions de personnes ont reçu une seule dose, 29,7 millions de personnes ont reçu une deuxième dose, et 15 millions de personnes ont reçu une troisième dose au 12 décembre 2021.

Cela signifie qu’il y a 23,5 millions de personnes [NdT. en fait, 15,3 millions] qui ont refusé de participer à la plus grande expérience grandeur nature jamais réalisée, et non pas seulement 5 millions comme on l’a prétendu pendant des mois et comme on l’a invoqué dans des articles discriminatoires tels que celui du journaliste Andrew Neil.

Il est temps de punir les cinq millions de réfractaires au vaccin au Royaume-Uni: ils nous font courir le risque de nouvelles restrictions, dit Andrew Neil. Alors pourquoi ne restreindrait-on pas leurs libertés?

« Il y a encore 5 millions d’adultes britanniques non vaccinés, qui par peur, ignorance, irresponsabilité ou pure stupidité refusent de se faire injecter. En agissant ainsi, ils ne se mettent pas seulement en danger, mais ils mettent aussi en danger tous les autres », écrivait Andrew Neil pour le Daily Mail.

« S’ils contractent le Covid, ce sont eux qui mettront le plus de pression sur le NHS [Système de Santé Publique – National Health Service], en privant ceux d’entre nous qui souffrons d’affections graves non liées au Covid du traitement auquel nous avons droit. Nous payons tous un lourd tribut à ce noyau dur de non-vaccinés ».

Non seulement Andrew Neil colporte le mensonge selon lequel il n’y aurait que 5 millions de Britanniques non vaccinés, mais il colporte également le mensonge selon lequel ce sont eux qui mettent le plus de pression sur le NHS.

Parce que les données officielles trouvées dans plusieurs rapports de surveillance des vaccins de l’UKHSA montrent que c’est la population vaccinée qui représente la majorité des hospitalisations liées au Covid-19 depuis au moins le 16 août 21.

Selon les rapports suivants –

Entre le 16 août et le 5 décembre, la population non vaccinée a été à l’origine de 11.767 hospitalisations dues au virus Covid-19. Mais la population vaccinée a représenté près du double, avec 19.730 hospitalisations, dont 18.406 dans la population vaccinée par la 2e dose/3. Cela signifie que la population vaccinée a été à l’origine de 63% des hospitalisations liées au Covid-19 depuis août 2021.

La situation est encore pire pour la population vaccinée en ce qui concerne les décès.

Entre le 16 août 21 et le 5 décembre 21, 3.070 décès dus au virus du Covid-19 ont été enregistrés dans la population non vaccinée en Angleterre, contre 12.058 décès dans la population vaccinée au cours de la même période. Cela représente une différence de 293%.

Le public est gavé de mensonges, et encore de mensonges, et encore de mensonges.


Texte original

UK Government report admits there are 23.5 Million people in England who have NOT had a single dose of a Covid-19 Vaccine

The Exposé, December 17, 2021

For months the British public have been deceived with tales that there are just 5 million people in the United Kingdom who have refused to take up the offer of a Covid-19 vaccine. But today we can reveal that this is a lie.

It is a complete fabrication that has no doubt been used to make those who have refused the jab feel as if they are part of a minority, because an official UK Government report proves that in England alone there are approximately 23.5 million people who have not had a single dose of a Covid-19 vaccine.

It was back in September that the British public were told there were 5 million Brits who had so far refused the experimental jabs. Sir Patrick Vallance, the UK’s Chief Scientific Advisor and former president of GlaxoSmithKline, announced in a televised Covid-19 briefing that “There are five million or so people who are eligible for vaccines now who haven’t been vaccinated,”.

Well it turns out the “or so” make up approximately another 10.3 million people in England alone as of December 17th 2021, bringing the grand total of people eligible to have the Covid-19 jab to 15.3 million, and 23.5 million when including all children under the age of 12.

The population of England is approximately 56 million, and according to ‘Statista’ the 2020 figures show that approximately 3.23 million of those are aged 4 and under, and a further 3.54 million are aged between 5 and 9.

The Statists site also states that approximately 3.44 million are between the ages of 10 and 14, so if we divide that number equally by five and then times by two we can roughly work out the number of 10 and 11 year old children and work out the total population of England eligible for a Covid-19 injection, which is of course everyone over the age 12.

That equation totals 1.38 million, therefore in England, there are approximately 8.2 million children under the age of 12, and 47.8 million eligible for Covid-19 vaccination.

Which brings us to the UK Health Security Agency Week 50 Vaccine Surveillance Report.

The UK Health Security Agency recently replaced Public Health England and is sponsored by the Department for Health and Social Care and headed by Dr Jenny Harries.

Within their weekly Vaccine Surveillance Report they publish a section on ‘Population impact’ of the Covid-19 vaccines, and it interestingly states that ‘by 12th December 2021, the overall vaccine uptake in England for dose 1 was 67.9% and for dose 2 was 62.2%.’

The report also clearly states that uptake for dose 3 was 31.4%.

As we can see from the above according to the UK Health Security Agency report, 32.4 million people have had a single dose, 29.7 million people have had a second dose, and 15 million people have had a third dose as of December 12th 2021.

This means there are 23.5 million people who have refused to partake in the largest real-world experiment ever conducted, not just 5 million that has been claimed for months and used to write discrimatory articles such as this one from journalist Andrew Neil –

“There are still 5 million unvaccinated British adults, who through fear, ignorance, irresponsibility or sheer stupidity refuse to be jabbed. In doing so they endanger not just themselves but the rest of us.” wrote Andrew Neil for the Daily Mail.

“If they contract Covid, it is they who will put the biggest strain on the NHS, denying the rest of us with serious non-Covid ailments the treatment that is our right. We are all paying a heavy price for this hard core of the unvaccinated”.

Not only is Andrew Neil peddling the lie that there are just 5 million unvaccinated Brits, he’s also peddling the lie that they are putting the biggest strain on the NHS.

Because official data found within several UKHSA Vaccine Surveillance reports shows that it is the vaccinated population who have accounted for the majority of Covid-19 hospitalisations since at least 16 Aug 21.

According to the following reports –

Between Aug 16 and Dec 05, the unvaccinated population accounted for 11,767 Covid-19 hospitalisations. But the vaccinated population accounted for nearly double the amount, recording 19,730 hospitalisations, with 18,406 of those being among the 2/3 dose vaccinated population. This means the vaccinated population have accounted for 63% of Covid-19 hospitalisations since August 2021.

It gets even worse for the vacinated population when it comes to deaths though.

Between 16 Aug 21 and 05 Dec 21 there were 3,070 Covid-19 deaths among the unvaccinated population in England, compared to 12,058 deaths among the vaccinated population during the same time frame. That is a 293% difference.

The public are being fed lie, after lie, after lie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s