Dernière estimation des données du VAERS: 388.000 Américains tués par les vaccins COVID.

Steve Kirsch et son équipe ont effectué une nouvelle évaluation mathématique du facteur de sous-déclaration des décès à la base de données américaine. Il arrive à un facteur de 44. Un lecteur de Miles Mathis avait déjà fait le boulot en juillet, et arrivait, en se basant sur le rapport du nombre de chocs anaphylactiques réels/déclarés (même méthode que la première estimation de Kirsch), à un facteur compris entre 50 et 125, je l’avais aussitôt traduit et publié ici. En juin, le Dr McCullough parlait d’un facteur de 10, ici.

L’article suivant est la suite de celui-ci.

Source.


Traduction

Dernière estimation des données du VAERS: 388.000 Américains tués par les vaccins COVID.

Une détermination indépendante du facteur de sous-déclaration (FSD) au VAERS basé sur les données de décès des CMS permet de déduire un FSD de 44,64, ce qui permet une estimation de 388.000 décès excédentaires.

Steve Kirsch

15 décembre

Mon estimation du facteur de sous-déclaration (FSD) au VAERS, soit 41, était fondée sur les taux d’anaphylaxie mentionnés dans l’article de Blumenthal publié dans le JAMA.

J’ai soutenu que le taux d’anaphylaxie est un chiffre approprié à utiliser pour (sous-)estimer les décès, car je pensais que les décès seraient moins signalés que l’anaphylaxie au VAERS pour deux raisons : 1) la proximité temporelle de la vaccination fait généralement défaut, 2) la personne qui constate le décès peut ne pas connaître le statut vaccinal de la victime et peut ne pas être techniquement tenue de signaler le décès.

Certaines personnes ont contesté cette hypothèse, notamment mon ami le professeur John Ioannidis, qui a fait valoir que rien ne prouve que ce soit le cas et que ce pourrait être l’inverse. J’ai répondu à John qu’il ne s’agissait que d’une estimation et que je serais heureux de la modifier lorsque nous disposerions de plus de données.

Ce jour est arrivé grâce à Wayne de VAERS Analysis.

Pour tous les observateurs attentifs, il est désormais largement reconnu que le VAERS sous-déclare de manière significative les données relatives aux événements indésirables. Cependant, la question à un million qui se pose est toujours : « Quel est le facteur exact de sous-déclaration ? ».

Wayne a fait un calcul du FDS en utilisant les données de décès du CMS [Centers for Medicare & Medicaid Services]. Cela permet de surmonter toute objection quant à la validité de l’utilisation des taux d’anaphylaxie comme alternative aux taux de mortalité.

Le FSD au VAERS qu’il a calculé était de 44,64.

Cela me semble raisonnable. Il n’est vraiment pas loin des 41 que j’ai calculés.

De plus, Wayne a ensuite examiné les chiffres pour 9 états. La valeur moyenne était de 40, pas loin des 41 que j’ai calculés en me basant sur l’anaphylaxie.

J’ai demandé à deux membres de l’équipe (Albert Benavides et Jessica Rose) de vérifier ses chiffres. Pas d’erreur.

Maintenant, voyons ce que cela signifie.

Au 14 décembre 2021, 9.136 décès ont été signalés au VAERS pour les décès survenus dans le pays (si vous utilisez OpenVAERS, cliquez sur le bouton en haut de la page pour afficher les décès survenus aux États-Unis uniquement). Si l’on soustrait plus du double du nombre total de décès signalés au cours d’une année précédente (pour être très prudent dans l’estimation des décès de fond):

Notre nouvelle meilleure estimation du nombre de « décès excédentaires » causés par le vaccin est donc de 388.000. Étant donné qu’il n’existe pas de mécanisme plausible de décès excédentaires autre que le vaccin (notre CDC « toujours vigilant » n’a certainement jamais suggéré de cause alternative), le processus d’élimination nous amène à conclure à l’évidence: que ces décès excédentaires ont été, en fait, causés par le vaccin.

Cela ne devrait pas vraiment être une surprise pour quiconque prête attention aux essais cliniques.

Par exemple, dans l’essai Pfizer, le risque de mourir était beaucoup plus élevé si l’on recevait le vaccin que si l’on recevait le placebo. Ils ont simplement oublié de le mentionner dans le résumé de l’article (et ils ont également été incapables de compter avec précision le nombre de décès dans chaque groupe). En bref, le vaccin est une machine à tuer.

Comme l’a montré l’essai clinique, il est plus susceptible de vous tuer que de vous sauver. L’Amérique refuse toujours de reconnaître ce fait.

388.000 Américains morts, c’est absolument ahurissant.

Aujourd’hui, notre meilleure estimation des décès dus aux vaccins, basée sur les données du VAERS, est que le gouvernement américain est responsable de la mort de 388.000 Américains précédemment en bonne santé. Sans raison ni bénéfice pour la société. Sous prétexte de les sauver.

Et ce n’est pas fini. Ces enfants atteints de myocardite? La moitié d’entre eux pourraient mourir dans les 5 ans. On ne sait pas. Les maladies à prions… on ne sait pas. Les maladies auto-immunes… on ne sait pas. Problèmes de reproduction… inconnu. Péché antigénique originel ? C’est possible. Vous voyez le genre.

En comparaison, la guerre du Vietnam a été une longue lutte mortelle qui s’est déroulée de 1954 à 1975 entre le Nord-Vietnam et le Sud-Vietnam. Les archives nationales américaines indiquent que 58.220 soldats américains ont péri au cours de ces 21 années. Ici, nous avons tué plus de 6 fois plus de personnes en une fraction de ce temps… seulement 11 mois.

Personne dans les médias traditionnels n’osera en parler. Ils ne poseront même pas la question. Pas un seul journaliste.

Personne au Congrès ne veut en parler non plus. J’ai essayé de porter cette information à l’attention du personnel du Congrès, mais ils ont ignoré mes demandes.

Bien sûr, la FDA et le CDC n’ont aucun commentaire à faire, si ce n’est qu’ils sont « en désaccord » avec moi. Ils ne veulent pas dire pourquoi. Wow. Nous avons une divergence de 388 000 Américains morts et ils ne veulent même pas dire pourquoi je me suis trompé.

Je suppose qu’ils ne peuvent pas dire pourquoi parce que j’ai utilisé leurs chiffres (ils gèrent le VAERS et le CMS) et leur méthodologie et qu’il n’y avait pas d’erreurs de calcul. Leur seul argument est donc de balayer tout ça de la main en disant « nous ne sommes pas d’accord », puisqu’ils ne peuvent ni s’appuyer sur des faits, ni sur des preuves, ni sur des données ni sur des erreurs de méthodologie.

Quant à tous les arguments bidon concernant le VAERS et la causalité utilisés par les « soi-disant fact-checkers » pour attaquer mon travail, je les démonte minutieusement dans mon article de 63 pages. C’est la raison pour laquelle personne à la FDA ou du CDC ne veut me parler officiellement: parce que je sais comment démonter leurs excuses bidon pour justifier leur indifférence. Ils refusent également de parler à aucun de mes associés. Ils ne veulent tout simplement rien entendre.

Faites-moi savoir dans les commentaires si vous trouvez une erreur.

Enfin, je sais que certains d’entre vous ne sont toujours pas convaincus par toutes les données, y compris les données assez stupéfiantes concernant les athlètes [cf. l’article sur cette page]. Je comprends tout à fait. J’ai juste une demande à formuler. Pensez à partager cet article avec votre réseau social avant de recevoir votre booster. D’accord?


Texte original

Latest VAERS estimate: 388,000 Americans killed by the COVID vaccines

An independent derivation of the VAERS URF using the CMS death data leads to a URF of 44.64 which then leads to a 388K excess death estimate.

Steve Kirsch

Dec 15

My estimate of the VAERS under-reporting factor (URF) at 41 was based on anaphylaxis rates reported in the Blumenthal paper published in JAMA.

I have argued that the anaphylaxis rate is an appropriate number to use to (under) estimate deaths because I believed that deaths would be less reported than anaphylaxis to VAERS for two reasons: 1) usually lacks the time proximity to vaccination, 2) the person seeing the death may not know the vaccination status of the victim and may not technically be required to report the death.

Some people have quibbled with that assumption, including my friend Professor John Ioannidis, who argued that there is no evidence that that is true and it could be the other way around. It’s a fair point and I told John it’s only an estimate and I’m happy to modify it when we have more data.

That day has arrived courtesy of Wayne at VAERS Analysis.

Wayne did a URF computation using death data in CMS. This overcomes any objections about the validity of using anaphylaxis rates as a proxy for death rates.

The VAERS URF he computed was 44.64.

This seems reasonable to me. It’s really not far from the 41 I calculated.

Also, Wayne subsequently looked at the numbers for 9 states. The average value was 40, not far from the 41 I calculated from anaphylaxis.

I had two team members (Albert Benavides and Jessica Rose) double check his numbers. No mistake.

Now, let’s see what that means.

As of Dec 14, 2021, there are 9,136 deaths reported into VAERS for domestic deaths (if you are using OpenVAERS, flip the switch at the top to see the US only deaths). If we subtract out more than twice the total number of deaths reported in any previous year (to be super conservative about estimating background deaths):

So our new best estimate of the number of “excess deaths” caused by the vaccine is 388,000. Because there isn’t a plausible mechanism of excess death other than the vaccine (certainly our “always vigilant” CDC has never suggested an alternate cause), the process of elimination leads us to conclude the obvious: that these excess deaths were, in fact, caused by the vaccine.

This should really be a surprise to anyone paying attention to the clinical trials.

For example, in the Pfizer trial, you were much more likely to die if you got the vaccine than if you got the placebo. They simply forgot to mention that in the abstract of the paper (and they were incapable of accurately counting the number of deaths in each group as well). In short, the vaccine is a killing machine.

As the clinical trial showed, it was more likely to kill you than to save you. America still refuses to actually acknowledge that fact.

388,000 dead Americans is simply stunning

Today, our best estimate of vaccine fatalities using the VAERS data is that the US Government is responsible for killing 388,000 formerly healthy Americans. For no reason or societal benefit. Under the guise of saving them.

And we’re not done yet. Those kids with myocarditis? Half of them could die in 5 years. We just don’t know. Prion diseases… we don’t know. Autoimmune diseases… we don’t know. Reproductive issues… unknown. Original antigenic sin? Possibly. You get the idea.

By contrast, the Vietnam War was a long, deadly struggle that took place from 1954 to 1975 between North Vietnam and South Vietnam. The U.S. National Archives shows that 58,220 U.S. soldiers perished over the 21 years. Here, we’ve killed more than 6 times as many people in a fraction of the time… just 11 months.

No one in mainstream media will dare talk about this. They won’t even ask the question. Not a single reporter.

Nobody in Congress will discuss it either. I tried to bring this information to the attention of Congressional staff, but they have ignored my requests.

Of course the FDA and CDC have no comment other than they “disagree” with me. They won’t say why. Wow. We have a discrepancy of 388,000 Americans dead and they won’t even say why I got it wrong.

I’m guessing that they can’t say why because I used their numbers (they maintain VAERS and CMS) and their methodology and there were no math errors. So they have to go with the “hand waving” argument that “we disagree” since they can’t go with facts, evidence, data, or methodology errors.

As for all the bogus arguments about VAERS and causality that are used by the “so-called fact-checkers” to attack my work, I thoroughly dismantle those in my 63-page article. That is why none of the people at the FDA or CDC are willing to talk on the record to me: because I know how to dismantle their bogus excuses for looking the other way. They won’t talk to any of my associates either. They just don’t want to hear it.

Let me know in the comments if you find an error.

Finally, I know some of you are still unconvinced by all the data including the stunning athlete data. I’m OK with that. I just have one request. Please consider sharing this article with your social network before you get your booster. OK?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s