Le Royaume-Uni va DISSIMULER les cas et les décès des personnes vaccinées – par Igor Chudov.

Désolé pour l’ordre chronologique, cet article a été publié avant les deux précédents. Je le traduis seulement maintenant parce je m’aperçois qu’il complète le suivant et qu’il fait partie des éléments clé du dossier, pour ainsi dire. Après ça, je cesse de retourner en arrière et je publie ce qui sort. De toute manière, vous avez compris ce qui est en cours et ce que ça risque de devenir. Encore une fois, je ne trouve rien en français qui traite ce sujet sur la toile donc ça se diffusera uniquement si mes lecteurs (ou d’autres blogueurs) choisissent de relayer ou pas.

Source.


Traduction

Le Royaume-Uni va DISSIMULER les cas et les décès des personnes vaccinées

Comme je l’avais prédit IL Y A EXACTEMENT UN MOIS

Igor Chudov

18 mars

Je me sens comme une Cassandre… Mon article du 17 février (il y a un mois)

L’UKHSA va-t-elle aussi cacher les décès dus à la vaccination et au booster?

Et ceci date d’aujourd’hui 17 mars


Statut vaccinal dans les cas, décès et hospitalisations
A partir du 1er avril 2022, le gouvernement britannique ne fournira plus de test universel gratuit pour le COVID-19 au grand public en Angleterre, comme indiqué dans le plan pour vivre avec le COVID-19. Ces changements dans les politiques de dépistage affectent la capacité à surveiller de manière robuste les cas de COVID-19 par statut vaccinal, par conséquent, à partir de début avril, cette section du rapport ne sera pas mise à jour. Les mises à jour des données sur l’efficacité des vaccins continueront d’être publiées ailleurs dans ce rapport.
Veuillez noter qu’à partir du 31 janvier 2022, l’UKHSA a modifié toutes les déclarations de cas de COVID-19 en Angleterre pour utiliser une nouvelle définition basée sur les épisodes qui inclut les réinfections possibles. Chaque épisode d’infection est compté séparément s’il y a au moins 91 jours entre deux résultats de test positifs. Chaque épisode d’infection commence à la date de l’échantillon positif le plus ancien. De plus amples informations sont disponibles sur le tableau de bord COVID-19 du Royaume-Uni.

Le tristement célèbre Rapport de Surveillance des Vaccins de l’UKHSA a initialement constitué un formidable outil pour les vaccinateurs pour présenter les incroyables succès du vaccin Covid. Mais, au fil du temps, le succès a fait long feu et les rapports ont fait état d’un échec de plus en plus cuisant des vaccins au Royaume-Uni.

Comme je l’ai dit à plusieurs reprises, les mauvaises nouvelles en provenance du Royaume-Uni ne doivent en aucun cas être interprétées comme une critique négative de ce pays. Au contraire, le Royaume-Uni dispose d’une agence de statistiques extraordinaire qui (jusqu’à présent) rendait compte honnêtement de ce qui se passait dans le monde de la vaccination.

Au final, il semble que, après l’Écosse, le Royaume-Uni va cesser de déclarer les cas en fonction du statut vaccinal. Ils avancent l’excuse lamentable que  » l’arrêt des tests Covid gratuits  » les empêcherait d’additionner les cas vaccinés et non vaccinés? Allons donc.

Le prétendu « test Covid gratuit » a probablement été abandonné pour des raisons tout aussi sombres, notamment parce qu’ils veulent minimiser le nombre de cas qui ne cesse d’augmenter au Royaume-Uni.

Enfin, ces rapports de l’UKHSA ont été utiles pour le temps qu’ils ont duré. Les rapports honnêtes sur les cas par statut vaccinal, qui illustrent le dénouement désastreux de la campagne de vaccination britannique, ne seront plus disponibles à partir d’avril.

Ils ont quelque chose à cacher

Avant de décrire ce qu’ils essaient de cacher, permettez-moi de mentionner ma méthodologie: Je conserve une feuille de calcul que je mets à jour semaine après semaine, avec le décompte des taux de cas et des taux de mortalité des vaccinés par rapport à ceux des boostés. Je n’inclus PAS les moins de 18 ans dans mes données car ils sont (étaient) surtestés dans les écoles, ne meurent pas vraiment du Covid, heureusement, et ne constituent pas vraiment la même population que les adultes.

Ce qu’ils essaient de cacher, c’est que la pandémie chez les non-vaccinés est essentiellement terminée, alors qu’elle ne fait que commencer chez les boostés.

Regardez les chiffres: Par rapport aux semaines 6-9, les cas des semaines 7-10 chez les non-vaccinés ont à peine augmenté de 1%, passant de 59 904 cas à 60 372. Chez les vaccinés, les cas ont augmenté de 14 %, passant de 543 809 à 617 982!

Pour la catégorie vulnérable des 60-69 ans, les 60-69 ans boostés tombent 4,25 FOIS plus souvent malades que les 60-69 ans non vaccinés. Prenez une minute pour assimiler ces chiffres. Loin d’être protecteur, le booster rend les 60-69 ans quatre fois plus vulnérables aux infections!

Les décès montrent également un triste tableau. 90% des décès dus au Covid au Royaume-Uni, au cours des semaines 7 à 10, concernaient des personnes vaccinées!

Ba.2 est la grande nouvelle pour les vaccinés

J’ai commencé à parler du Ba.2 alors que peu de gens s’en souciaient. Un article il y a deux mois et un autre il y a un mois.

Le variant BA2 d’Omicron mérite d’être discuté

Le variant BA.2 aime les poumons et forme des caillots cellulaires

Le Ba.2 est finalement devenu le variant dominant au Royaume-Uni et fait des ravages, avec une augmentation des cas et des hospitalisations. (comme je l’ai démontré plus haut, cette augmentation concerne presque exclusivement les personnes vaccinées et boostées).

Ba.2 est un variant plus contagieux. Les conclusions du Briefing Technique du Royaume-Uni sont en effet alarmantes:

  • Ba.2 est 27% plus contagieux que Ba.1 (page 3)
  • Les personnes ayant eu Delta présentent une faible immunité contre Ba.2.
  • Les personnes ayant eu Ba.1 présentent une faible immunité contre Ba.2.

Ils n’ont cependant pas pu s’empêcher de faire de la désinformation pro-vaccins:

Réinfections
Un petit nombre de réinfections potentielles par BA.2 suite à une infection primaire par BA.1 a été détecté. Des investigations supplémentaires sont en cours pour confirmer et caractériser ces cas.
Les données générales de surveillance des réinfections sont publiées dans les rapports de surveillance hebdomadaire du vaccin contre le coronavirus (COVID-19).
Analyse du seuil de cycle
Les BA.2 ont des valeurs de seuil de cycle (Ct) similaires (mais pas identiques) aux BA.1 dans les données du pilier 2 (communauté), avec une petite augmentation possible de la proportion de cas classés comme ayant une charge virale élevée. Des investigations supplémentaires sont en cours.
Rapports des membres du groupe technique sur les variants
Le consortium Genotype2Phenotype financé par UK Research and Innovation a réalisé des tests de neutralisation de pseudovirus avec des sérums de convalescence provenant de personnes infectées et non vaccinées. Cette étude non publiée a montré une grande distance antigénique entre les variants Delta et Omicron.
Les individus infectés par Delta ont produit de fortes réponses homologues mais ont montré une faible neutralisation du BA.1. Les individus infectés par BA.1 ont montré une forte neutralisation de BA.1, et une neutralisation plus faible mais détectable de BA.2.
Les hamsters infectés par Delta uniquement ou Omicron uniquement à l’Imperial College London ont également montré de grandes distances antigéniques, et malgré des titres homologues robustes, il n’y a pas eu de neutralisation croisée détectable entre les variantes Delta et Omicron. En outre, les sérums de hamsters infectés par le BA.1 présentaient une faible activité neutralisante contre le BA.2.
Les données du King’s College London ont également montré un schéma de neutralisation beaucoup plus large après une vaccination à 3 doses, dans lequel BA.1 et BA.2 ont été efficacement neutralisés. La vaccination et l’infection ont montré une réponse similaire plus large.
[C’est ça, oui. ROTFLMAO]

Ma prédiction pour le Royaume-Uni

Deux tendances vont converger pour aboutir à une évolution défavorable.

  • La protection des personnes récemment boostées va bientôt s’estomper
  • Le Ba.2 va commencer à réinfecter les personnes qui ont eu le Ba.1 il y a plus de 90 jours. Cet intervalle de 90 jours est important sur le plan administratif, car c’est ainsi que les réinfections sont comptabilisées, mais pas sur le plan immunologique.

Nous allons donc assister à une nouvelle augmentation des cas et des décès. Toutefois, cette augmentation pourrait être de courte durée et de nouveaux variants prendront le relais dans un avenir indéterminé.

La pandémie de Covid est loin d’être terminée et n’en est probablement qu’à ses débuts. Un aperçu de l’avenir se trouve dans ce post Reddit profondément déprimant et déchirant:

La troisième fois est la bonne
J’ai été testée positive pour la troisième fois aujourd’hui. Je suis doublement vaccinée et je porte des masques dans les transports publics, mais je n’ai pas fait particulièrement attention aux grandes foules, car je sors plus souvent pour tenter de retrouver une vie « normale ».
Bien que je sois doublement vaccinée, j’en suis venue à la conclusion que je suis peut-être simplement immunodéprimée, étant donné que c’est la troisième fois en huit mois.
Je me sens incroyablement mal. Ce qui a commencé par un petit mal de gorge hier matin s’est transformé en une toux épouvantable qui a déclenché un mal de tête et une fièvre accompagnée de douleurs corporelles. Les courbatures sont si intenses que j’ai aussi des spasmes douloureux. Je déteste tout ça. Je n’arrête pas de pleurer parce que je me sens si mal, mais aussi parce que je n’arrête pas de penser aux implications de ce que le covid fait à mon corps et à mon cerveau.
Il y a de multiples variables qui expliquent pourquoi je me suis sentie fatiguée, car je n’ai pas traité mon corps comme il faut ces derniers temps, mais je suis certaine qu’une grande partie du brouillard cérébral et de la fatigue est due à mon covid long. Je pense également que le covid ou le vaccin a perturbé mes hormones car, bien que je prenne la mini-pilule et que je n’aie pas de règles, j’ai eu des saignements plus souvent que je ne l’aurais souhaité – une fois, j’ai même eu des règles qui ont duré deux semaines. Mon corps tout entier est épuisé de lutter contre ces soucis terrestres et mon âme est sur le point de périr.
Pardonnez l’aspect théâtral, je suis juste au bord d’une crise existentielle, comme tout le monde peut l’être pendant cette putain de pandémie.

Texte original

UK will HIDE Vaccinated Cases and Deaths

Just as I predicted EXACTLY A MONTH AGO

Igor Chudov

Mar 18

Feeling like a Cassandra… My article from February 17 (a month ago)

Will UKHSA also Hide Vaccinated and Boosted Deaths?

And this is from today March 17

The infamous UKHSA Vaccine Surveillance Report started as a great tool by the vaccinators to showcase incredible successes of Covid Vaxx. But, as time went on, success was no longer in the cards, and the reports displayed grimmer and grimmer failure of vaccines in the UK.

As I said many times, the bad news from the UK in no way should be interpreted as the UK being somehow a bad country. To the contrary, the UK had an amazing statistical agency that (up until now) honestly reported the goings in the vaxxed world.

Finally, it seems, just as Scotland did, the UK will discontinue case reports by vaccination status. They gave the lamest excuse of “ending free Covid testing” that somehow makes them unable to add up vaccinated vs unvaccinated cases? Come on.

The so called “free Covid testing” is likely ending for similarly sinister reasons, specifically because they want to downplay cases as they keep increasing in the UK.

Well, these UKHSA reports were good while it lasted. The truthful cases by vaccination status reports, showing the ignominous ending of the UK vaccination campaign, will be available no more starting April.

They do have something to hide

Before I describe what is it that they are trying to hide, let me mention my methodology: I keep a spreadsheet that I update week by week, with counts of vaccinated vs boosted case rates and death rates. I do NOT include under-18s in my data because they are (were) overtested in schools, do not actually die of Covid, thankfully, and really are not the same population as adults.

What they are trying to hide is that the pandemic among the unvaccinated is essentially over, whereas it is just getting started among the boosted.

Look at the numbers: Compared to week 6-9, cases in week 7-10 among the unvaccinated barely increased by 1%, from 59,904 cases to 60,372. For the boosted, cases increased by 14%, from 543,809 to 617,982!

For the vulnerable 60-69 year old category, the boosted 60-69 year olds get sick 4.25 TIMES as much as unvaccinated 60-69 year olds. Take a minute to let that sink in. Far from being protective, boosters make 60-69 year olds four times more vulnerable to infections!

Deaths similarly show a sad picture. 90% of Covid deaths in the UK, in weeks 7-10, were among the vaccinated!

Ba.2 is the Big News for the Vaxxed

I started talking about Ba.2 when few people cared about it. One article two months ago and one a month ago.

BA2 Omicron Variant is Worth Discussing

BA.2 Variant Loves Lungs and Forms Cellular Clots

Ba.2 has finally become the dominant variant in the UK and is wreaking havoc, with cases and hospitalizations rising. (as I have demonstrated above, rising almost exclusively among the vaccinated and boosted).

Ba.2 is a more contagious variant. The findings from UK Technical Briefing are indeed alarming:

  • Ba.2 is 27% more contagious than Ba.1 (page 3)
  • Persons who had Delta show poor immunity to Ba.2
  • Persons who had Ba.1 show poor immunity to Ba.2

They could not keep themselves from some pro-vaccine misinformation however:

My Prediction for the UK

Two trends will converge into some disappointing developments

  • Recently boosted people’s protection will wane soon
  • Ba.2 will start reinfecting persons who had Ba.1 more than 90 days ago. That 90 days interval is important bureaucratically, because that is how reinfections are counted, but not important immunologically.

Thus, we will be seeing a further increase in cases and deaths. However, this increase may prove short lived, and new variants will take over in some undetermined future time.

The Covid pandemic is far from over and, likely, is still in the beginning stages. The glimpse of the future is in this deeply disappointing and heart wrenching Reddit post:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s