Royaume-Uni: Le Covid devient CHRONIQUE, comme le SIDA, et va nous terrasser – par Igor Chudov.

Source.


Traduction

Royaume-Uni: Le Covid devient CHRONIQUE, comme le SIDA, et va nous terrasser

Adieu, « Immunité vaccinale » et « Immunité hybride ».

Igor Chudov

27 mars

Je voudrais aborder des statistiques très inquiétantes qui nous viennent du Royaume-Uni et qui montrent clairement que le Covid est en train de devenir une maladie chronique, au même titre que le SIDA. Pour de nombreux Britanniques, le Covid est une maladie qui ne se résout pas. Les crises sans fin, les récidives, voire la maladie sans fin, sont désormais la norme et non plus l’exception, et elles mèneront à une catastrophe.

Le Covid, devenu aujourd’hui une « maladie chronique » qui rend les gens malades en permanence ou très fréquemment, est en totale contradiction avec une « maladie endémique« , comme le rhume, qui ne rend les gens malades que quelques jours par an.

Avant d’aller plus loin, permettez-moi de souligner à nouveau que mon intention n’est PAS de dénigrer le splendide Royaume-Uni. C’est un pays merveilleux avec une culture riche, des gens incroyables, et des AGENCES STATISTIQUES EXCEPTIONNELLES. Ce sont ces dernières qui me permettent de montrer le désastre en cours là-bas. Les citoyens du Royaume-Uni sont diversifiés et ne sont pas biologiquement très différents des citoyens d’autres pays. Ce que j’écris sur le Royaume-Uni s’applique à tout autre pays occidental fortement vacciné.

Le Royaume-Uni mesure l' »incidence » du Covid

Le Royaume-Uni réalise un remarquable travail de recensement de ce que l’on appelle « l’incidence » du Covid, qui répond à une question : « Combien de personnes ont un Covid en ce moment?« . L’ONS [Office for National Statistics – Bureau National des Statistiques] publie une Enquête sur les Infections à Coronavirus très révélatrice.

La dernière enquête, en date du 19 mars, montre qu’un Britannique sur 16, ou un Écossais sur 11, présente aujourd’hui une infection active au Covid. Faites une pause pendant une minute, s’il vous plaît, et réfléchissez à cela.

Le pourcentage de personnes qui testent positives au Covid ne cesse d’augmenter en Angleterre, au Pays de Galle et en Ecosse.
[Les cas d’Omicron ont atteint un pic ici/
mais le Covid n’a pas diminué et le pic de son incidence est ici]

Ce graphique de l' »incidence », ou « prévalence actuelle », du Covid, qui est aussi élevée que lors du pic de janvier, diverge complètement des « cas », qui ne représentent qu’un tiers du pic:

Comment est-ce possible?

Le Royaume-Uni définit un « cas Covid » comme étant un résultat positif au test Covid chez un individu, sans qu’aucun autre test positif n’ait été enregistré dans les 90 jours précédents. Cela explique la divergence presque triple entre les « cas » et l' »incidence », où les cas sont en baisse de 2/3 (au 19 mars), et l’incidence est au plus haut, tout comme lors du pic d’Omicron en janvier.

Cette divergence s’explique par le fait qu’environ DEUX TIERS des Britanniques actuellement malades présentent une réinfection à court terme ou une infection chronique continue, qui n’est pas comptabilisée comme un « cas ». Ces estimations sont loin d’être précises, mais elles sont probablement assez proches de la réalité.

Je m’attends à ce que de nombreuses personnes objectent que le comptage des cas n’est pas fiable, ce qui est le cas. À ces personnes, je recommande la lecture de mon autre article: « Royaume-Uni – les réinfections à court terme explosent« . [NdT. que j’ai traduit ici]

Une personne malade sur 16 signifie que…

Si, à tout moment de l’année, une personne sur 16 est atteinte de Covid, cela signifie que la personne moyenne sera malade 365/16 = 23 jours par an. Si une maladie Covid typique dure une semaine pour sa partie positive au test, cela signifie trois Covid par an. Pour l’Écosse, où 1 personne sur 11 est actuellement malade et testée positive, cela représente 33 jours par an, soit plus de QUATRE Covids d’une semaine par an pour l’Écossais moyen.

Toutefois, la situation pourrait être encore pire. Ce n’est pas encore une certitude, mais il se pourrait que certaines personnes ne parviennent pas du tout à éliminer le virus et continuent à être testées positives pendant de longues périodes. Les exemples de ce type sont légion. Voici une personne qui continue à être testée positive au 15ème jour « malgré » une triple vaccination et l’utilisation de « Paxlovid ».

Complètement vaccinée. Boostée avec Moderna en décembre.
Les symptômes ont commencé le 8 mars. Testé positif au covid le 10 mars avec de la fièvre, des courbatures et une toux sèche. J’ai pris du Paxlovid le jour même – les symptômes ont disparu en 24 heures. Je me suis senti mieux le troisième jour. J’ai fait un test rapide négatif les jours 5, 6, 7 et 8.
Jour 8 – j’ai porté un masque, j’ai repris ma vie quotidienne. Je me sentais normal.
Jour 11- nez qui coule, je commence à me sentir mal. Test à nouveau positif.
Jour 12, 13, 14, 15- Malade à 100% avec une nouvelle série de symptômes. Cette fois, c’est comme un énorme rhume de cerveau, sans fièvre ni douleurs corporelles. Congestion extrême. Jour 14 (qui était aussi le 4e jour de nouveaux symptômes), j’ai perdu mon odorat.
Aujourd’hui (jour 15), un membre de ma famille a été testé positif. Je suis toujours positif au test rapide. Tout porte à croire que je suis encore contagieux 12 à 15 jours plus tard.
Est-il possible que j’aie attrapé deux souches différentes de covid en deux semaines? Omicron et ensuite BA2?
[La poudre de perlimpinpin fonctionnait mieux]

Trois Covid par an nous tueront

Le Covid-19 n’est pas un rhume inoffensif. Il détruit les cellules immunitaires T, comme le fait le SIDA: Le Sars-CoV-2 tue les cellules T, tout comme le VIH [NdT. ma traduction ici]

Il se peut que plusieurs réinfections rapprochées au Covid tuent complètement les cellules T immunitaires, si bien qu’elles n’auront pas le temps de se reconstituer entre les infections, et que la personne se retrouvera donc sans aucune défense immunitaire, tout comme les personnes atteintes du SIDA.

Elles deviendraient sensibles non seulement au Covid chronique, mais aussi aux maladies opportunistes chroniques propres aux malades du SIDA, et au cancer. En plus des problèmes immunitaires, la charge constante de la protéine de pointe de Covid sera très délétère pour nos systèmes immunitaires, et ainsi de suite. Imaginez que vous ayez le SIDA avec en plus une destruction cardiovasculaire, des caillots sanguins, un « brouillard cérébral », etc… tout cela pour une maladie qui ne peut être arrêtée.

Si le Covid ponctuel est néfaste, le « Covid chronique » permanent est une tout autre chose, et une chose terrible. Nous en sommes maintenant à la période de plusieurs Covid par an, où de nombreuses personnes l’ont subi deux ou trois fois cet hiver. Il est tout à fait possible que les réinfections à court terme provoquent un Syndrome de Déficit Immunitaire à part entière en raison de la destruction des cellules T.

Les personnes atteintes d’un Covid chronique de ce type devront continuer à vivre parmi nous, à faire leurs courses, à travailler tant qu’elles le peuvent encore et à se mêler aux autres. Contrairement aux personnes infectées par le VIH, qui se transmet par le sang, les personnes atteintes de « Covid chronique » seront constamment infectées par une maladie AÉROSOLISÉE. Comment cela affectera-t-il notre société? Nous ne pouvons que faire des conjectures.

En plus de tuer les cellules T, les réinfections sont souvent pires que les infections initiales:

régime administré (44,5 % et 43,0 %, respectivement). Des probabilités comparables de présentation des symptômes et de prise en charge ont été signalées pour les deux infections. Cependant, un taux d’admission en unité de soins intensifs (USI) plus élevé a été observé en cas de réinfection par rapport à la première infection (10 vs 3). Dix décès ont été signalés, l’insuffisance respiratoire étant la cause la plus fréquente de décès (7/10 décès).

Vaccins, SIDAV et réinfections

Bien que je sois opposé aux vaccins Covid, permettez-moi de clarifier une chose: les personnes vaccinées et non vaccinées ont toutes des réinfections AU Covid. Ce qui n’est PAS tout à fait clair, c’est qui en a le plus, pour 100 000 habitants. Cependant, tout porte à croire que ce sont les vaccinés qui sont les plus touchés par les réinfections au Covid et les déficits immunitaires.

Il est urgent que nos gouvernements enquêtent sur les réinfections répétées et déterminent si les vaccinés sont plus susceptibles de contracter des infections à Covid répétées ou chroniques. Il n’est pas surprenant qu’aucun gouvernement au monde n’ait répondu à cette question ou ne se penche même sur la question. Je pense savoir pourquoi.

Bien que nous ne disposions pas de statistiques officielles de haute qualité, nous pouvons glaner quelques informations dans les rapports de vaccination de l’UKHSA.

Le Royaume-Uni va DISSIMULER les cas et les décès de personnes vaccinées [NdT. ma traduction ici]

Les statistiques de l’UKHSA montrent clairement que les personnes vaccinées sont beaucoup plus susceptibles d’avoir un « cas » de covid que les personnes non vaccinées:

Mon autre article traite du phénomène du « VAIDS » de manière plus détaillée, et aborde la relation entre le Covid-19 et le VIH: Covid, Vaccin, VIH et SIDAV – Explication [NdT. ma traduction ici]

Tout ceci suggère, sans être totalement concluant, que ce sont les personnes vaccinées qui sont les plus touchées par les réinfections répétées.

Reddit et Twitter sont remplis de rapports « J’ai eu Covid trois fois », que vous pouvez lire ci-dessous.

Un autre problème est que, comme le Covid « affecte le cerveau« , nous risquons, en tant que société, de perdre la capacité intellectuelle dont nous avons besoin pour traiter cette question intelligemment, dans un an environ, si nos meilleurs esprits vaccinés succombent à des lésions cérébrales dues à des infections répétées.

Bonne chance dans ce cas.

Covid pour la troisième fois.
J’en ai tellement marre de tout ça. Je me sens vraiment comme une merde cette fois. Maux de tête, courbatures, congestion, maux de gorge. La dernière fois que j’ai eu le covid, il y a environ 4 mois, j’ai dû avoir 2L d’oxygène en permanence. Mon corps est épuisé. Je suis tout le temps fatiguée maintenant. Je suis toujours aussi essoufflée. Que vais-je devoir subir cette fois-ci?
J’ai eu les vaccins et le booster. Mon système immunitaire est juste nul, je suppose.
Co-morbidités : polyarthrite rhumatoïde, MPOC ( non-fumeuse ), asthme, et d’autres choses comme l’anxiété, la dépression, les migraines, l’apnée du sommeil.
Mon partenaire et moi avons été testés positifs au Covid pour la TROISIÈME fois la semaine dernière […].
Nous sommes tous les deux doublement vaccinés et j’ai eu un booster en décembre […]
Cette troisième fois n’a pas été aussi grave que les deux premières (février 20, octobre 20) […]
nos systèmes immunitaires sont en ruines […]
Ils pourraient ne jamais s’améliorer et nous pourrions être immunodéprimés pour toujours […]
nous avons eu une grippe qui a failli nous envoyer à l’hôpital.
Je vis au Royaume-Uni – j’ai une famille nombreuse – 75 % vaccinée. Les seules personnes que je connais qui sont réinfectées sont vaccinées. Il y a aussi beaucoup de premiers cas de double/triple vaccinés récemment. Les seules personnes que je connais qui n’ont pas l’air de l’attraper sont des personnes non vaccinées comme moi ( jamais de masque non plus).
Oui, et pourquoi j’ai le COVID pour la 3ème fois?! Tout comme mon mari qui est vacciné et boosté.
J’ai le Covid – pour la troisième fois. Je suis complètement vaccinée et boostée. Suis-je vraiment spéciale ?

Non, vous n’êtes pas spéciale!


Texte original

UK: Covid Becoming CHRONIC, like AIDS, and Will Take us Down

Bye Bye, « Vaccine Immunity » and « Hybrid Immunity ».

Igor Chudov

Mar 27

I would like to discuss very disturbing statistics from the UK, that clearly shows that Covid is becoming a chronic disease, in the same sense as AIDS is a chronic disease. Covid, for many Brits, is an illness that will just not go away. Endless bouts, recurrence, or even never-ending disease, is now the norm and not the exception, and will lead to a catastrophe.

Covid, now a “chronic disease” that makes people ill continuously or very frequently, is completely opposed to “endemic disease”, like colds, that would make people ill for just a few days a year.

Before I go further, let me point out again that I am NOT trying to badmouth the splendid United Kingdom. It is a wonderful country with rich culture, incredible people, and OUTSTANDING STATISTICAL AGENCIES. It is the latter that let me show the disaster unfolding there. People of the UK are diverse, and are not biologically very different from people in other countries. What I write about the UK, applies to any other highly vaccinated Western country.

UK Is Measuring “Incidence” of Covid

A very special effort of the UK is measuring so called “incidence” of Covid, that answers a question: “how many people are having Covid right now?”. ONS publishes a Coronavirus Infection Survey that is very revealing.

The latest survey, as of March 19, shows that one out of every 16 Brits, or one out of every 11 Scots, is having an active Covid infection today. Stop for a minute, please, and think about it.

This graph of “incidence”, or “current prevalence”, of Covid, which is as high as it was during the January peak, completely diverged from “cases”, which are just about one-third of the peak:

How can it be?

The UK defines a “Covid case”, to be a positive Covid test result in an individual, where no other positive test was recorded in the 90 days prior. This explains the almost three-times divergence between “cases” and “incidence”, where cases are down 2/3rds (as of Mar 19), and incidence is at the highest point just as it was when Omicron peaked in January.

This divergence is because about TWO THIRDS of currently ill Brits, are having a short term reinfection, or a continued chronic infection, that is not counted as a “case”. These estimates are far from precise, but likely close to being correct.

I do anticipate that many people will object to case-counting being unreliable, which it is. To those people, I recommend reading my other article: “UK — short term reinfections exploding”.

One out of 16 Sick Means that…

If, at any time in a year, one out of 16 persons is having Covid, it means that the average person would be sick 365/16 = 23 days per year. If a typical Covid illness lasts a week for its test-positive part, it means three Covids a year. For Scotland with 1 out of 11 ill and testing positive now, it amounts to 33 days a year, or over FOUR week-long-Covids for the average Scot per year.

However, it could be worse than this. It is not a certainty yet, but it could be that some people cannot clear the virus at all and keep testing positive for extended periods. There is plenty of such examples. Here’s a person who keeps testing positive on Day 15 “despite” triple vaccination and use of “Paxlovid”.

Three Covids a Year will Kill Us

Covid-19 is not a harmless cold. It depletes immune T cells, similarly to how AIDS does: Sars-Cov-2 Kills T-Cells, Just Like HIV

It may be that several short-term Covid reinfections will kill off immune T cells completely, so that they do not have time to replenish between infections, and thus the person would be left with no immune defenses whatsoever, just like people who are having AIDS.

They would become susceptible not just to chronic Covid, but to chronic opportunistic illnesses common to AIDS patients, and cancer. In addition to immune problems, constant load of Covid’s spike protein will be very deleterious to our immune systems, and so on. Think of having AIDS with extra cardiovascular destruction, blood clots, “brain fog” etc — all this for an illness that cannot be stopped.

While one-time Covid is a bad thing, the all-the-time “Chronic Covid” is a completely different and a terrible thing. We are now in the several-times-a-year territory where many people had two or three Covids this winter. It is totally possible that short term reinfections will cause a full blown Immune Deficit Syndrome due to T cell destruction.

Persons who have such chronic Covid, will need to live among us, they need to go shopping, work while they still can, and mix with other people. Unlike those infected with HIV, which is bloodborne, the “chronic Covid” sufferers will be constantly infectious with an AIRBORNE illness. How will this affect our society? We can only guess.

In addition to killing T cells, reinfections are often worse than original infections:

Vaccines, VAIDS and Reinfections

Despite being opposed to Covid vaccines, let me make one thing clear: both vaccinated and unvaccinated people have Covid reinfections. What is NOT fully clear is who has more of them, per 100,000 of relevant population. However, all signs point to the vaccinated bearing the brunt of repeat Covid infections and the immune deficits.

We urgently need our governments to investigate repeat reinfections and find out whether the vaccinated are more likely to get repeat or chronic Covid. Not quite surprisingly, no government in the world answered this question or is even looking. I suspect that I know why.

Despite not having high quality official statistics, we can glean some information from UKHSA vaccine reports.

UK will HIDE Vaccinated Cases and Deaths

UKHSA statistics points squarely at vaccinated people as being far more likely to have a covid “case”, than the unvaccinated:

My other article discusses the “VAIDS” phenomenon in more detail, and touches upon relation of Covid-19 with HIV: Covid, Vaccine, HIV and VAIDS — an Explanation

All of this is suggesting, but not fully conclusively, that it is the vaccinated people who bear the brunt of repeat reinfections.

Both Reddit and Twitter are chock full of “I had Covid three times” reports, which you can read below.

An additional issue is that as Covid “affects the brain”, we as a society may lose the intellectual capacity that we need to deal with this smartly, in a year or so, if our vaccinated best minds succumb to brain damage from repeat infections.

Good luck then.

No you are not!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s